Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 16:12

Après 2000 km non stop en passant par l Italie du Nord, traversant la Slovénie et la Hongrie nous voila arrivés à Oradea ville frontière avec la Hongrie, pour ceux qui suivent j y étais déja en juin 2014, pour trouver entre autre un avocat pour notre jeune Gaby que nous soutenons depuis 2 ans, pour les autres n hésitez pas à demander.

La ville est toujours aussi splendide et le maire à décider d utiliser les fonds européens mis à sa disposition pour embellir et restaurer certains édifices qui le méritent....le choix ne doit pas être simple.

Arrivée donc le 13 au soir et depuis démarches avec l aide d amis Servas, Rodica et Paul Indig (http://www.artdeal7.ro/index.php?eu=fr) pour rendre visite à Gaby en prison à Arad à 115 km d'Oradea, où il a été transféré 2 jours avant que nous partions.

Nous avons pu lui rendre visite le 16 au matin. Emotions....

Maintenant que nous sommes sur place il nous reste à mettre en place une logistique de soutien, je mets en annexe la lettre envoyé au comité de soutien Gaby composé de 60 membres.

Je reste à Oradea jusqu au 31 octobre, jour où j accompagnerai Hélène et Dominique à l aéroport de Budapest (Hongrie), visite d une journée prévue de la capitale, pour leur retour a Albi le 1er novembre. De là retour à Oradea le périple continu : visite en voiture de la région de Timisoara, visites d amis a Targoviste, lieu ou le "génie des Carpates" s 'est fait "plombé" en 1989 avec son égérie (cf articles 2014 europe) et en route vers le delta du Danube et la côte de la mer Noire....Bulgarie, Grèce ..c' est là une autre histoire...à suivre.

les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)
les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)
les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)
les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)
les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)
les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)
les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)
les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)
les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)
les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)
les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)
les 6 premières Arad et les  5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)

les 6 premières Arad et les 5 dernières Oradea (1 ère homme au gilet jaune et femme au tel port)

LETTRE ENVOYEE AUX MEMBRES DU COMITE DE SOUTIEN

Nous sommes allés (Hélène et moi) rentre visite a Gaby le vendredi 16 octobre au pénitencier d’Arad Roumanie, son huitième lieu de détention depuis son arrestation début juillet , l adresse est :

Sirca Viorel Gabriel

PENITENCIAR DE MAXIMA SIGURANTA ARAD

ST, 6 VANATORI, FN

3100161 ARAD

ROMANIA

Nous l avons trouvé en relative bonne forme malgré un rhume attrapé dans une prison de transit et un meilleur moral, ils sont deux en cellule faite pour 6 et ils ne seront pas plus car il est sous le régime mineur et régime fermé. Le semis ouvert lui sera accessible dans quelques mois.

Condamné à exécuter une peine de trois ans, par le fait du régime mineur il n’en effectuera que la moitié, à savoir 18 mois, d’ après les calculs et compte tenu des mois déjà effectués il ne lui en restera que 13. Il peut être envisagé une sortie pour novembre 2016. Cette sortie semble s’accompagner de conditions (pendant exécution, obligation par la suite ?????). Pour ce nous prenons rendez vous avec l’avocat roumain.

Aussi il bénéficiera d un suivi éducatif et pourra travailler quand il passera en régime semi ouvert, son travail lui sera rémunéré en petit pécule, il devra encore changer d’endroit.

Nous avons pu, après la visite rencontrer l’assistante sociale et un des directeurs du centre pénitencier qui nous ont expliqué les différentes procédures de visites, 3 par mois, pas de possibilité de cumuler ou de modifier. Les conditions de remise des colis ainsi que leur contenu, 1 colis une fois par mois pouvant contenir au maximun 10 kg d aliments, 6 kg de fruits et 20 litres de boisson et vêtements, les repas offerts sont très, très limites (pommes de terres avec des os…). Tout le reste, produits d’hygiène, cigarettes…etc… doit être acheté à la prison à des prix 3 fois plus cher que dans le commerce. Il existe au sein du pénitencier une épicerie ou les détenus peuvent acheter des aliments mais …. 3 fois plus cher.

Nous lui remettrons un colis le 23 octobre lors de notre prochaine visite, pour la suite, Il nous reste a mettre en place une logistique fiable pour que ce colis mensuel lui soit remis régulièrement ; Gaby va voir avec les proches de son codétenu avec qui il entretien de très bonnes relations et nous de notre coté à voir avec des connaissances et/ ou d’associations ce qui semble plus difficile, nous n’avons pas trouvé d’association de visiteurs de prisons ou autres à ce jour.

Il a besoin de recevoir du courrier, on peut aussi lui envoyer de l argent mais uniquement par mandat postal euro giro à l adresse ci-dessus, cet argent lui arrivera sur un compte de la prison à son nom, à voir après un test effectué par Dominique.

Dominique nous rejoint le 21 octobre et serons tous les trois jusqu’au 31 octobre proche de Gaby afin d’avancer au maximun sur ce qu’il faut mettre en place.

La Roumanie est un très joli pays, Gaby n’aura aucune visite autre que les nôtres, il n’a personne en Roumanie.

Partager cet article

Repost 0
publié par pachamama-inti.com - dans ROUMANIE
commenter cet article

commentaires

patrice 19/10/2015 17:05

test